SPECTACLE PLAGIÉ
    DESCRIPTION
     

La plupart des gens aiment se reconnaître dans les chansons. Pas SYLVAIN LIPPÉ. C’est que, voyez-vous, des chansons, il en écrit lui-même. Et quand il se reconnait dans celles des autres, c’est la plupart du temps parce qu'il a vu qu’on le plagiait. Vous avez bien lu. Ça lui est arrivé plein de fois. Maintenant, il se méfie. Chat échaudé craint l’eau froide, paraît-il. C’en est à se demander à quoi sert de puiser des pépites à la source intarissable de son inspiration si c’est pour se les faire voler par le premier venu.

Certes, il veux bien admettre qu’Aznavour, ce n’était pas n’importe qui. Mais l’offense n’en porte pas moins la marque infâme de la contrefaçon. Bref, les appropriations textuelles, il connait. Dans son cas, elles se ramassent à la pelle, comme disait un certain poète, dont il n’oserait jamais s’attribuer les paroles.

Il a donc décidé d’agir. Sur scène, il se lancera dans une dénonciation vigoureuse des multiples pillages intellectuels dont il est la victime. Pour étayer les preuves de ce qu'il avance, il plaidera sa cause devant un seul juge : son pianiste JEAN-LUC ÉTHIER. En plus d’Aznavour, les groupes Kaïn, les Cowboys fringants, les Eagles ainsi que Sylvain Lelièvre, Julie Masse (eh, oui) et Boris Vian seront au banc des accusés.

 
    EXTRAIT VIDÉO    
       
    DEVIS TECHNIQUE
     

Artistes sur scène : 2 (chanteur et pianiste)

Montage : 1 h

Démontage : 1 h

Durée du spectacle : 1 h 30

Trois (3) entrées 1/4 ou XLR

Deux (2) pieds de micro

Deux (2) micros pour voix

Deux (2) moniteurs

Piano (à défaut, le pianiste apportera son clavier)

Deux fauteuils et une table basse pour faire une loge

Une table haute, des bouteilles et des verres pour faire un bar

Éclairage de scène à déterminer sur place

 
    AFFICHE
      jpeg 1280 x 1862    
    ARTICLE DE PRESSE
     

Montcalm Express (2019-12-04)

Mèz à Félix (2019-12-17)