Petite histoire de l'ondée
 

Cette chanson fut écrite au cours de l'été de l'an 2000. Un été pendant lequel il avait tant plu. Je voulais illustrer une pause amoureuse. C'était un peu ce que je vivais. Employer l'image d'une ondée - que le dictionnaire définit comme étant une grosse pluie subite de courte durée - me semblait une bonne idée.

Un bon soir, René Flageole m'a subtilisé le texte et en a fait une superbe musique. La chanson est née réellement en août 2000 lorsque René m'a fait le cadeau de l'interpréter lors d'un spectacle qu'il donnait à la Grangerit à Laval.

Finalement, je n'ai revu celle qui m'avait inspiré ce texte que sept étés plus tard. Curieusement, nous vivions tout deux dans les Laurentides, à seulement une vingtaine de kilomètres de distance . . .


 

  Ce qu'on a dit de l'ondée  
 

C'est de l'amour qu'elle transmet cette pièce. Elle est comme la quintessence issue du fond de son être à la fois conscient et inconscient. L'ondée était le thème idéal pour transmettre cette peine qui transcendait ces deux corps du début de la trentaine. Ce texte est très intéressent car il aurait pu être universel.

Ton ami écrit très bien. Il transmet vraiment la profondeur des sentiments éprouvés lors d'une séparation ou les émotions sont à fleur de peau, et ce, pour tout le monde pas juste pour vous mais l'ensemble des ondées de ce monde. Les nuages qui se crèvent dans nos yeux, nos ondes à rien se brouille, l'eau traverse nos manteaux et notre parapluie et pour finir en force, déchiré en lambeau délavé par la pluie... C'est ça la douleur d'aimer, du besoin d'être aimer de l'autre.

La musicalité maintenant. Il est intéressant d'isoler cette musicalité des paroles . À l'écoute on entre dans tout l'obscurité de la perte, la descente de ses émotions en provenance de sa partie inconsciente. On entre dans son univers douloureux, tout à fait extraordinaire. Cette musicalité a sans doute été écrite avec du recul par rapport à l'évènement. Sa réflexion musicale est bonne par rapport à l'évènement.

Pour conclure, les paroles et la musique sont en concordance par rapport à l'évènement. Elles transmettent bien ce pourquoi elles ont été écrites. Quand on l'écoute, on voit l'image, la scène du drame vécu et c'est ce qui en fait une belle pièce musicale. En terminant, c'est tout à son honneur.

[un massothérapeute-intello de Sainte-Agathe]