Petite histoire de Centre-Sud
 

Je travaillais en 1995 comme intervenant auprès d'adolescent(e)s dans le quartier Centre-Sud. Je m'étonnais que la plupart d'entre eux n'avait jamais mis les pieds dans le Vieux-Montréal, pourtant à seulement quatre stations de métro de distance.

La chanson tente humblement d'expliquer ce phénomène. C'est le regard du poète - une année plus tard et après avoir pris un peu de recul - sur un quartier, sur un pont qui passe au-dessus, sur un parc d'attractions qu'on voit au loin et sur une prison, maintenant ancienne, qui s'élève en plein centre.